Rendez-vous Ottawa

30/09/2014

Les 25 et 26 octobre 2014, des dirigeants de la société civile, des universitaires, des étudiants et plusieurs autres vont se rassembler à Ottawa (Canada) afin de changer le débat sur les armes nucléaires et revigorer le mouvement pour le désarmement nucléaire en Amérique du Nord.

Au cours des dernières années, nous avons pu constater qu’il y a une nouvelle façon de parler des armes nucléaires. Ce nouveau discours sous-tend un effort international jamais vu auparavant : la seule arme de destruction massive qui n’est pas encore interdite par un traité international est maintenant étudiée sous l’angle humanitaire, pour la première fois. Les gouvernements sont maintenant en train de discuter des conséquences humanitaires des armes nucléaires et de la manière de les éliminer, d’abord à Oslo, en Norvège, puis à Nayarit, au Mexique et plus tard cette année à Vienne, en Autriche. L’approche humanitaire est en train de changer le débat sur le désarmement nucléaire et de donner une nouvelle énergie au mouvement abolitionniste. Jusqu’à présent, 48 États se sont joints à 360 organisations de la société civile, des dirigeants syndicaux, des communautés religieuses et des milliers de personnes pour réclamer l’interdiction des armes nucléaires.

Rendez-vous Ottawa présentera cette conversation mondiale sur les conséquences humanitaires des armes nucléaires à un public nord-américain et permettra de donner aux participants les outils nécessaires pour passer le mot et pour participer aux efforts visant l’interdiction des armes nucléaires.

Rendez-vous Ottawa abordera des sujets tels que l’incidence des armes nucléaires, notre capacité à répondre à une explosion nucléaire, les voies juridiques et politiques en faveur du désarmement, l’approche humanitaire du désarmement, les compétences requises en matière de campagne et plus encore.

Quand: 25 et 26 octobre 2014
Où: Université d’Ottawa, à Ottawa, Ontario
Quoi: Deux jours de panels d’experts, des présentations électrisantes, des discussions de groupe et des ateliers. L’événement aura lieu en anglais.
Pour en savoir plus et s’inscrire : rendezvousottawa2014.org
erin [at] minesactioncanada.org
Tél: +1 613 241-3777



  • sheen

    “Si Gandhi et Martin Luther King Jr étaient encore vivant aujourd’hui, ils participeraient à ICAN.”

    Martin Sheen Acteur et militant

  • bankimoon

    “Je félicite ICAN de travailler avec tant d’ardeur et de créativité.”

    Ban Ki-moon Secrétaire général de l'ONU

  • yokoono

    “Nous pouvons le faire ensemble. Avec votre aide, notre voix se fera entendre encore plus fort. Imaginons la paix.”

    Yoko Ono Artiste

  • jodywilliams

    “Les gouvernements disent qu’une interdiction des armes nucléaires est peu probable. Ne les croyez pas. Ils ont dit la même chose sur le traité d’interdiction des mines.”

    Jody Williams Prix Nobel

  • desmondtutu

    “Avec votre soutien, nous pouvons porter ICAN jusqu’au bout – jusqu’à ce qu’il y ait zéro arme nucléaire.”

    Desmond Tutu Prix Nobel

  • herbiehancock

    “Parce que je ne peux pas supporter ces armes épouvantables, je soutiens totalement ICAN.”

    Herbie Hancock Musicien de jazz

  • hansblix

    “Je suis fier de soutenir la Campagne Internationale pour l’Abolition des Armes Nucléaires.”

    Hans Blix Inspecteur de l'ONU

  • dalailama

    “Je peux imaginer un monde sans armes nucléaires et je soutiens ICAN.”

    Dalai Lama Prix Nobel